L’Historique d’UTUC

2007

En septembre 2007, suite aux nuisances provoquées par les SDF et leurs chiens qui gênaient les commerces de LLN, une rencontre avec eux fut organisée en présence des représentants du CPAS, d’un groupe d’étudiants de l’UCLouvain et d’habitants.

2008

Février

Rencontre entre SDF, représentants du CPAS, étudiants (La Coquille et KapQuart) et des habitants de LLN.

Juin

Création de l’ASBL Un Toit Un Cœur – UTUC avec Papy et ses amis de la rue (ADLR en abrégé) : rédaction d’une charte et d’un Règlement d’Ordre Intérieur

2009

Février

UCLouvain offre un local (45 m²) au quartier des Bruyères et la commune paie les charges. Un article 60 éducateur spécialisé à ½ temps. Présence 2 X ½ jour/semaine de travailleurs de la Cellule de Prévention.

Mars

Inauguration!

UTUC fonctionne grâce aux volontaires habitants/étudiants :

  • Café.
  • Soupe à midi.
  • Douche.
  • Machine à laver/séchoir.

Accueil de jour de 9h à 16h30.

Soutien financier de la Fondation Roi Baudouin.

2010 - 2011

  • Création du Bureau exécutif composé des co-présidents, de 3 volontaires habitants et 3 volontaires étudiants. Il prend les décisions relatives à la gestion quotidienne. 
  • Formation des volontaires à la non-violence.
  • Supervisions avec le Dr Wathelet.
  • Repas complet à midi.
  • Jeux de société l’après-midi.
  • Trois kots à projets (La Coquille, KapQuart et KDH) assurent des permanences du lundi au vendredi (sauf congés scolaires et blocus) ainsi que l’organisation de divers événements : 24 heures vélo – Marché de Noël – repas d’anniversaire et de Noël.

Déjà le local devient trop petit car les chiens qui y sont accueillis sont de plus en plus nombreux.

Un abri de nuit s’ouvre l’hiver 2011-2012.

2012

Février

  • Engagement d’un travailleur salarié à ½ temps (APE) : Muriel, animatrice-coordinatrice.
  • UTUC commence à se structurer et à s’impliquer à nouveau pour trouver des solutions de logements pendant les grands froids : ouverture d’un abri de nuit pendant l’hiver 2012-2013. A ce jour, aucune solution durable n’a été trouvée.
  • Ouverture sur le monde carcéral en soutenant un ADLR et rencontre avec Jean-Marc Mahy (soirée théâtral : « Un homme debout »).
  • Formation à la communication assertive offerte par le Rotary de LLN.

2013

  • Décès de Yogi qui fut avec nous dès la création d’Utuc. Nous voulons lui donner des funérailles dignes de lui. Tous ses amis de la rue l’accompagnent lors de la crémation. Les diverses activités continuent à rythmer la vie de l’asbl.
  • Formation donnée par le Dr Gueibe sur les problèmes d’alcoolisme.
  • Apprentissage à l’écoute active (Rodgers) par un membre de Télé-Accueil.
  • Supervision par Eric Pierard, psychologue.
  • Obtention de fonds pour réaliser une sensibilisation à une nourriture variée grâce au Fonds Delhaize.

2014

  • Engagement d’un deuxième ½ temps : Stéphanie, assistance sociale de formation.
  • Une infirmière bénévole offre ses services 3X/mois : soins médicaux et conseils d’hygiène.
  • Rencontre avec Denis Uvier à Charleroi qui encourage deux ADLR à construire leur abri de nuit en palettes de récupération. Mais pas d’endroit légal pour le poser.
  • De nouvelles animations s’ajoutent aux anciennes, suite aux demandes exprimées lors du Temps de Parole :
    • Sorties culturelles ou récréatives organisées par ATOUTAGE
    • Descente de la Lesse fin août
    • Tournoi de pétanque organisé par l’Association des Habitants pendant Louvain-la-Plage
    • Opération « Don de sang » de la Croix Rouge avec le soutien des étudiants, renouvelée presque chaque année.

2015

  • Le local devient beaucoup trop exigu : bruit, tensions et violence, pas de place assise pour tout le monde. Ce problème ainsi que celui de l’abri de nuit sont relayés dans les médias. 
  • Recherche de fonds tout azimut :
    • Spectacle théâtral  « Nés poumons noirs »  avec Mochélan qui rencontre les ADLR pour présenter sa pièce.
    • Première Marche contre la Précarité en mars, organisée à Longueville et qui se répète chaque année. Vif succès ! Avec le soutien financier de LUSH.
    • Concert de negro spirituals par La Villanelle en l’église St François en octobre. Beau succès !
    • Tournoi de Bridge au Placet

Aux 24 Heures Vélo, une licorne en papier mâché nous classe à la dixième place.

Formation à la communication non-violente subsidiée par la commune.

Mise en place d’un week-end de formation pour les étudiants des kots à projet fin septembre, chaque année.

2016

  • Eglantine remplace Muriel comme animatrice.
  • Notre public change, se rajeunit. De plus en plus de jeunes entre 18 et 35 ans, demandant plus d’aide pour leurs démarches administratives.
  • Les éducateurs de rue viennent moins souvent mais s’impliquent plus dans la recherche de logement.
  • Mise à jour de la Charte et du ROI.
  • Création de la Newsletter.
  • De nouvelles activités et partenariat se créent :
    • Apprentissage de l’espagnol par une volontaire : beaucoup de rire.
    • Ateliers d’art sous la houlette de Pomme aux Ateliers de la Baraque.
    • Atelier « champignons » chez Altérez-vous.
    • Visite par plusieurs ADLR aux portes ouvertes des « Fochalles » à Rochefort.
    • Encore un grand succès pour la descente de la Lesse.
    • Partenariat avec ALDI pour récupérer les invendus et avec l’Entraide du Blocry toujours d’actualité.

2017

Églantine puis Stéphanie nous quittent en milieu d’année. Laetitia les remplace, rejointe par Jean-Stéphane.

Constatation : le public continue à évoluer, de plus en plus de personnes en précarité avec des problèmes d’assuétude ou psychiatriques.

  • Un dépistage tous les 3 mois est organisé avec le Planning Familiale de la ville : visite attendue et appréciée par les ADLR.
  • Formation à la gouvernance partagée pour les 2 permanents et la co-présidente.
  • Exposé sur les troubles de l’attachement par l’association Pétales pour les volontaires.
  • Décision de faire appel à un service d’audit pour revoir le fonctionnement et les missions d’UTUC. Finalement, c’est avec le CERSO « Centre de ressources pour le local » rattaché à la HELHa que le grand« remue-ménage/remue-méninges » est enclenché.
  • Opération « Tulipes » avec le Lions de LLN, expérience renouvelée en 2018.

Toujours en recherche d’un local plus spacieux.

2018

  • Départ de Jean-Stéphane en février, remplacé par Hélène B. Laetitia et Hélène B. nous quittent fin juin.
  • Une nouvelle équipe se met en place en tenant compte des critères mis en évidence par nos supervisions avec le CERSO :
    • Hélène M., assistante sociale, temps plein.
    • Catherine, assistante en psychologie, ½ temps.
    • Audrey, éducatrice spécialisée, ½ temps.
  • Des changements importants s’installent :
    • Les ADLR ne veulent plus être appelés ainsi. Ils choisissent le mot « utucien ». Pour l’équipe et les volontaires, ils deviennent les usagers.
    • Nouvel organigramme
    • Disparition du Bureau, remplacé par une réunion d’équipe avec 3 représentants habitants et étudiants pour y exprimer son vécu, son ressenti par rapport à la vie journalière à UTUC et y faire des suggestions.
    • Nomination de deux administrateurs-délégués qui se réunissent avec l’équipe éducative, prennent les décisions importantes pour le bon fonctionnement journalier et font le lien avec le CA.
    • Implication plus importante du CA dans les décisions concernant les missions d’UTUC et positionnement par rapport aux demandes ou constations de l’équipe éducative.
  • Atelier d’écriture organisé par les étudiants.
  • Atelier de sérigraphie avec la MJ de LLN.
  • Dons de légumes du potager par des particuliers
  • Une vétérinaire bénévole permet la vaccination et les soins aux chiens.
  • Accord avec l’asbl « Sans Collier » pour stériliser les chiens et don de nourriture.
  • Formation à l’écoute pour les volontaires.
  • Soirée théâtrale : « Laïka ».

Un terrain nous est proposé par la Ville, à la Voie des Gaumais, pour y installer un container.

Déménagement prévu en janvier 2019!

2019

Déménagement et réouverture d’UTUC à la mi-mars, dans 120 m²!

Avril 2019

L’ASBL a été créée en juin 2008. Depuis février 2009, grâce aux locaux alloués par l’UCLouvain et dont les charges étaient assumées par la Ville, l’asbl fonctionnait au quartier des Bruyères jusqu’en mars 2019. Depuis, l’ASBL a investi des containers à la Voie des Gaumais au Bièreau, grâce au soutien financier de la Ville et de l’UCLouvain.